header du site

liste Enfants et adolescents

liste Personnes âgées

liste Femmes enceintes

Menu de Pâques, petit zoom nutrition


Menu de Pâques, petit zoom nutrition

 

         Les fêtes de Pâques sont l'occasion de mettre à l'honneur les saveurs du printemps tout en mangeant équilibré et léger...

 

 

      Pour commencer, dégustez des légumes de saison. Par exemple,  Pâques est une bonne occasion de consommer des asperges.Il en existe trois grandes variétés : les blanches, les violettes et les vertes pour seulement 20 Kcal pour 100 g. Elles figurent parmi les légumes les plus riches en vitamines du groupe B et C, en carotène et en fibres.
     Si vous souhaitez une entrée moins champêtre, le printemps est idéal pour déguster des langoustines. Riches en protéines, elles  sont une source intéressante de magnésium et de calcium. Ces entrées mettront tout le monde en appétit et seuls ceux qui ont un régime particulier veilleront à ne pas trop abuser de mayonnaise ou vinaigrette.


     Pour votre plat principal, la viande la plus consommée au moment de Pâques est l'agneau que l'on retrouve pratiquement sur toutes les tables. Il est préférable de choisir un agneau de lait. Moins gras, sa chair a une saveur particulièrement fine. Celui ci est également riche en protéines, en zinc et en vitamines du groupe B, B12 notamment. C'est aussi une bonne source de fer, de potassium et de phosphore. En revanche, la quantité de lipides varie selon les morceaux. Ainsi, le gigot ou l'épaule, avec environ 10 % de lipides, sont moins gras que le filet (15 %). Les morceaux que l'on appelle de deuxième ou troisième catégorie comme la poitrine ou le collier contiennent environ 18 % de lipides et demandent à être dégraissés avant la cuisson.


     Afin de créer un équilibre alimentaire, vous pouvez consommer en accompagnement des légumes, source d'anti-oxydants. Le printemps est l'occasion de confectionner différentes sortes de jardinière avec les primeurs qui remplissent les étals de nos marchés. Vous trouverez des petits pois ou des pois gourmands, riches en glucides, en fibres et en fer ainsi que des carottes primeurs. N'oubliez pas les flageolets, réputés pour leur teneur en magnésium, qui accompagnent très bien le gigot.

      En dessert, vous pouvez proposer des fraises. Elles sont à l'honneur au début du printemps.Véritables atout vitalité, elles apportent  de la vitamine C et seulement 34 Kcal pour 100 g.

     Petit bonus de cette période, le chocolat ! En forme d'œuf, de poule ou de lapin, il régale petits et grands. C’est une source intéressante de protéines avec 8 acides aminés essentiels et ony trouve également de nombreux minéraux comme du phosphore, du potassium et du magnésium. Cependant, la composition et la valeur nutritionnelle du chocolat sont très variables et dépendent de la recette (chocolat blanc, aux fruits secs, aux noisettes …) Il paraîtrait qu'en consommer raisonnablement redonne le moral... Alors, aucune raison de  vous en priver à Pâques et tout au long de l’année !        






Retour vers la liste des articles     


ABC de la nutrition
Diabète Adipocyte
Stéroïde Homocystéine
Sel Calcium
Nutrition Tocophérol

Toutes nos définitions