header du site

liste Femmes enceintes

liste Enfants et adolescents

liste Personnes âgées

FICHES NUTRITION

 Télécharger et imprimer la fiche


L'allaitement maternel

« Comment le lait maternel se fabrique-t-il ? Quelle est sa composition ? Quels sont les avantages et inconvénients de l’allaitement ?  Faisons le point… »



Comment le lait maternel se fabrique-t-il ?

Au cours de la grossesse, l’organisme de la femme va produire 3 hormones indispensables :
 

La prolactine : elle permet le développement des glandes mammaires, la sécrétion du lait et les contractions de l’utérus.

Les œstrogènes et la progestérone : ces deux hormones produites par le placenta sont inhibées par l’accouchement, ce qui permet l’activation de la prolactine.

 

C’est la succion du bébé qui va stimuler la production de lait environ 48 à 72 heures après l’accouchement. L’activation d’une hormone, l’ocytocine, va provoquer l’éjection du lait par le sein.
En attendant l’enfant sera nourrit grâce à la production du colostrum.

maman


Composition nutritionnelle du lait
 

Le lait primitif : le colostrum (produit pendant les 14  premiers jours)

C’est un liquide jaunâtre un peu visqueux, qui diffère du lait maternel par son taux plus faible en glucides et  lipides, et sa teneur élevée en protéines, sels minéraux et vitamines. Il est également riche en anticorps (immunoglobulines), qui vont protéger le bébé des premières infections.
Il agit comme un léger laxatif qui va aider l’enfant à libérer ses premières selles.
 

Le lait mature (produit après le colostrum)

Il représente un aliment énergétique complet, parfaitement adapté aux besoins de l’enfant,  lui permettant une croissance rapide. Fluide, de couleur blanc-bleuté, sa composition va subir des variations : les lipides seront plus présents sur la fin de la tétée qu’au début, l’objectif étant de rassasier l’enfant.

Teneur en protéines :

Elle est moins importante que dans le lait de vache. Les caséines sont les protéines les plus représentées. Ces dernières, par une absorption plus lente, sont mieux digérées par l’enfant.
 

Teneur en glucides :

Le principal glucide est le lactose. Si le bébé ne peut le digérer, on le qualifie « d’intolérant au lactose ». Il joue un rôle important dans l’équilibre de la flore intestinale.
 

Teneur en lipides :

Les lipides présents sont très divers, et ils varient d’une femme à une autre. Ils sont de petites tailles, et par conséquent, ils sont mieux assimilés.
 

Teneur en minéraux :

La teneur en sels minéraux est 4 à 5 fois moins importante que dans le lait de vache, mais leur assimilation est nettement plus forte.

Pour le calcium, l’alimentation maternelle devra en être riche pour éviter toutes carences pour le bébé mais également pour la mère.

Pour le sodium, le surplus devra être évité pour limiter la fatigue rénale.
 

Teneur en vitamines

Le lait maternel couvre tous les besoins en vitamines du bébé. Seules 2 vitamines peuvent être en quantités insuffisantes : la vitamine D (très sensible aux variations saisonnières) et la vitamine K (synthétisée par la flore intestinale et peu présente en début de vie).
 

Avantages et inconvénients de lait maternel


 

La fréquence des tétées va varier en fonction du poids du bébé (elle est inversement proportionnelle au poids) :

bebe


Si le poids est inférieur à 2.5 kg => il est conseillé environ 8 tétées par jour.
Si le poids est compris entre 2.5 et 3 kg
=> il est conseillé environ 7 tétées par jour.
Si le poids est supérieur à 3 kg
=> il est conseillé environ 6 tétées par jour.

Il n’y a pas de règles qui définissent précisément  le nombre de tétées. Chaque enfant est différent et aura des besoins particuliers.La mère devra donc s’adapter à son enfant. 

 

 

© Copyright 2009 – Saveurs et Vie








ABC de la nutrition
Hypoglycémie Probiotiques
Ostéoporose Alimentation
Charcuterie Vitamine B2
Diabète Thé

Toutes nos définitions