header du site

liste Enfants et adolescents

liste Personnes âgées

liste Femmes enceintes

ABC DE LA NUTRITION

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z



Fast food

Restauration rapide ayant pour but de faire gagner du temps au client et en lui permettant d’emporter sa nourriture et ceci pour un prix moindre par rapport à la restauration traditionnelle. Cependant, ce type d’alimentation est très souvent déséquilibrée car riche en graisses et en sucres; elle est également dépourvue de nutriments essentiels à notre organisme tels que les fibres, certaines vitamines et minéraux. Il est donc conseillé de limiter ce mode de restauration afin de conserver un bon équilibre nutritionnel.

Féculents

Ce sont des aliments énergétiques, composés de glucides complexes (amidon) libérant de manière progressive et étalée des calories très facilement utilisables par l’organisme. Les plus représentatifs sont les céréales et les farineux ainsi que tous leurs dérivés, comme le pain, les pâtes et la semoule. On y intègre aussi le riz, les pommes de terre, le mais, et la large gamme de légumineuses et légumes secs, ainsi que des fruits comme le marron, la châtaigne et la banane cuite. Ce sont souvent des produits peu onéreux, consommés par tous et indispensables  à notre organisme!

Fer

Minéral indispensable à notre organisme. Il nous permet entre autres de transporter l’oxygène (constituant de l’hémoglobine et de la myoglobine) et entre dans la constitution d’enzymes jouant un rôle capital dans de nombreuses réactions métaboliques. On le retrouve sous deux formes alimentaires : animale et végétale. Le fer héminique (origine animale) est très bien assimilé par notre corps. On le retrouve en quantité importante dans le foie, les abats, la viande et le poisson. Le fer non héminique, apporté en grande proportion par les légumes secs, les fruits secs et les épinards est très abondant et moins bien assimilé par l’organisme. Les apports nutritionnels conseillés varient en fonction de l’âge, du sexe et de certaines circonstances physiologiques de la vie. L’apport recommandé pour l’homme adulte est de 9mg/jour et de 16mg/jour pour la femme réglée (voir ANC).

Fibres alimentaires

Ce sont des substances résiduelles provenant de la paroi cellulaire ou le cytoplasme des végétaux, constituées de mélanges complexes de glucides, qui ont été identifiés comme étant des polysaccharides non amidonnés.

On peut les classer en polysaccharides pariétaux, se trouvant dans la paroi (cellulose, hémicellulose, pectine, lignine) et en polysaccharides cytoplasmiques, se trouvant dans le cytoplasme des cellules (gomme, par exemple gomme arabique, provenant d’un arbre, gomme de guar et gomme de caroube provenant d’une graine, agar-agar, alginate et carraghénanes provenant d’algues, inuline…).


Ces substances sont de deux sortes :

  • les fibres solubles dans l’eau : les pectines, les mucilages, qui forment des gels visqueux au contact de l’eau ; certaines fibres solubles peuvent contribuer à réduire le taux de cholestérol et la glycémie.
  • les fibres insolubles dans l’eau : la cellulose, les hémicelluloses, la lignine. Ces fibres améliorent la circulation des matériaux dans le système digestif et l’augmentation des selles en vrac, elles sont particulièrement utiles à ceux qui souffrent de constipation ou d’irrégularité des selles.

Rôle nutritionnel :

Résistant à la digestion dans l’intestin, les fibres alimentaires n’ont pas de valeur nutritionnelle apparente. En fait, le rôle des fibres est important dans le transit intestinal car elles augmentent le volume du bol alimentaire et changent la consistance des selles (les rendant ainsi plus molles) grâce à leur pouvoir de rétention de l’eau, stimulent les contractions de l’intestin et favorisent l’activité bactérienne dans le côlon. Une carence de fibres peut conduire à des troubles gastriques et intestinaux : constipation ou diarrhée.

Elles ont un effet positif d’accélération de la satiété, retardent la sensation de faim, et limitent ainsi le risque de suralimentation, ce qui aide à prévenir l’obésité.

Flavonoide

Les flavonoïdes sont naturellement présents dans les fruits et légumes de notre alimentation. On les retrouve aussi dans de nombreuses boissons : vin, bière, lait de soja, thé et chocolat. Elles sont réputées pour leur pouvoir anti-oxydante.

Flore intestinale

Elle représente toutes les bactéries vivant dans notre intestin. Elles sont nombreuses et très bénéfiques pour la santé. Elles ont pour rôle de terminer la digestion, de synthétiser des vitamines (B12 et K), d’inhiber la croissance des bactéries pathogènes, de neutraliser les produits toxiques et d’établir une barrière immunologique.

Fluor

Constituant essentiel du squelette et de l’émail des dents. Il prévient les caries chez les enfants. Son apport nutritionnel conseillé est de 1.5mg par jour. On le trouve dans le thé, le poisson, les crustacés, le chou, les épinards et certaines eaux minérales.

Foie

Glande volumineuse située dans la partie haute abdominale à droite. Sa fonction principale est la sécrétion de bile servant à digérer les graisses et à éliminer le cholestérol ainsi que les divers déchets métaboliques tels que l’alcool. Il sert également de source de stockage du glucose, du fer, de la vitamine B12 et du cuivre

Fromages

Ils font partie de la grande famille des produits laitiers, et sont reconnus pour leurs apports en protides, matières grasses, calcium et en sel. Il en existe 6 familles : les fromages fermentés à pâte molle (les croûtes « fleuries » comme le camembert ou le brie ; les croûtes « lavées » comme le Pont l’Evêque ou le Munster), les fromages à pâte pressée (à partir d’une pâte crue comme le Saint Nectaire ou le Reblochon ou d'une pâte cuite comme le Gruyère et l'Emmental), les fromages à pâte persillée comme le roquefort, les fromages de chèvre et les fromages fondus type Kiri. On compte aussi les fromages frais (fromage blanc, faisselle), davntage associés aux laitages de par leur texture et leur composition.

Fruits

Aliments cultivés en verger, définis chez les botanistes comme « les produits sucrés de la fécondation ». La tomate, les petits pois, la courgette et l’aubergine sont biologiquement des fruits mais cultivés, consommés et donc considérés comme des légumes. L’intérêt des fruits est de fournir de l’énergie (sucres rapidement assimilables : fructose), des sels minéraux, de l’eau (jusqu’à 90%), des fibres (2g pour 100g environ) et des vitamines (vitamine C, la vitamine A). Ils nous fournissent un ensemble de précieux antioxydants! Il est important d’en consommer tous les jours, de les choisir les plus colorés possibles et de saison, et de les consommer au plus vite afin d’éviter la dégradation de la vitamine C entre autres.




  



ABC de la nutrition
Fromages Hypoglycémie
Vitamine B12 Satiété
Antioxydants Diarrhée
Fruits Lipolyse

Toutes nos définitions