header du site

liste Femmes enceintes

liste Enfants et adolescents

liste Personnes âgées

FICHES NUTRITION

 Télécharger et imprimer la fiche


La dénutrition

« La principale angoisse des personnes entourant la personne âgée (aidants, famille, médecin …) est l’apparition d’une dénutrition. Cette dernière, si elle est décelée trop tard, peut mettre en jeu le pronostic vital. »



Lorsque qu’une personne ne mange plus suffisamment pour couvrir ses besoins, on parle de dénutrition. Cette dernière va perdre ses muscles et se sentir dans un état de grande fatigue.

L’organisme va devenir plus vulnérable aux maladies infectieuses et/ou les pathologies déjà présentes, vont s’aggraver. Une personne fatiguée augmente ses risques de chutes, réduit ses contacts sociaux et peut développer un état dépressif.

« Si elle est détectée rapidement, la dénutrition peut être vite soignée »

Les personnes à risque

• Les personnes âgées
• Les personnes atteintes de pathologies lourdes : cancer, sida, mucoviscidose, Alzheimer…
• Les personnes atteintes de pathologies psychiatriques et neurologiques.

 


La prévention


Il faut discuter avec la personne et essayer de comprendre les difficultés qu’elle rencontre, afin de trouver les solutions adaptées :
 

Si l’alimentation n’est plus adaptée ou trop contraignante (régime strict)
·Proposer d’autres textures (viande hachée, texture mixée, légumes en purée…)
·Revoir avec le médecin traitant les prescriptions médicales pour élargir le choix des aliments, et essayer de reprendre plaisir à manger
·Veiller également à ce qu’il n’existe pas de fausses routes.

Si les courses sont trop contraignantes 
·Proposer de se faire livrer les produits ou même les repas complets.
 

Si  les médicaments  pris avant le repas coupent l’appétit
· Voir avec le pharmacien s’il est possible de changer le moment de la prise.


Si le moral est bas
· Solliciter la famille, proposer des activités (voir avec les associations : sorties, jeux…)


Si les repas sont trop copieux
· Conseiller des repas plus légers, complétés par des collations dans la journée (matinée et après midi)


Si l’apport alimentaire est insuffisant
· Proposer d’enrichir les plats avec du lait concentré, de la crème, du beurre, du fromage, du jambon, des œufs…



Avec Saveurs et Vie


La prise en charge se fait avec une diététicienne :
> evaluation de l’état nutritionnel
> Suppression des régimes stricts (avec accord du médecin traitant)
> Prise en compte des goûts de la personne pour établir les menus
 

Découvrez d'autres exemples de menus sur http://www.saveursetvie.fr/ !

Il est possible de répartir les prises alimentaires tout au long de la journée.
 


Il est également possible d’enrichir les préparations :
- Distribution de «minis» beurres ou de sachets de poudre de lait entier à mélanger dans les potages ou les  yaourts pour les enrichir.
- Possibilité de faire venir au domicile un « homme toute main » pour aider aux petits travaux de bricolage et jardinage, devenus difficiles (une présence toujours bien appréciée).

« La dénutrition est grave, il faut la surveiller ! Elle entraîne une aggravation de l’état général avec une mise en jeu du pronostic vital. »

 

© Copyright 2009 – Saveurs et Vie








ABC de la nutrition
Végétalisme Sel
Glucose Agrumes
Saccharose Hydrosoluble
Hydratation Fast food

Toutes nos définitions